MYSTERY GENTLEMEN
MYSTERY GENTLEMEN

MYSTERY GENTLEMEN

Équilibre sur boules

Mongolie
MYSTERY GENTLEMEN

À l’époque de Gengis Khan (XIIe siècle), on trouvait déjà des artistes professionnels qui animaient les festivités à la Cour : des fakirs, des jongleurs, des magiciens chinois et, bien sûr, des cavaliers voltigeurs experts. Le fondateur du cirque mongol s’appelle Jandyambyn Radnabasar. En 1931, il créa un numéro d’acrobatie avant de partir se former en Russie. 

La première école de cirque mongole fut créée en 1940 et le cirque stable d’Ulan Batoor fut inauguré en 1972. C’est par ses contorsionnistes que s’est illustré le cirque mongol mais le numéro de la troupe Erdene Mongolia marque un renouveau. Son titre, Mystery Genlemen, résume un esprit tourné vers la modernité. 

C’est le jongleur et metteur en scène russe Dmitry Chernov qui a imaginé cette forme de voltige où les acrobates s’équilibrent sur de grosses boules pour se lancer des voltigeurs. Un numéro « tout neuf » récompensé au dernier Festival Idol à Moscou et qui vient de s’illustrer à celui de Girona en Espagne.

Textes : Christian Hamel – Photos : Christophe Chapon et Dominique Secher

Découvrir aussi